Vendu

Exquise pendule Empire “Eros pinçant sa lyre” attribuée à Claude Galle

Pendule Empire “Eros pinçant sa lyre” attribuée à Claude Galle (1759-1815)

Rare pendule Empire en bronze doré et patiné avec Eros penché sur une grande lyre : un merveilleux modèle de Claude Galle. La magnifique sculpture d’Eros et de sa lyre constitue le point central de cette pendule de qualité muséale. Tous les détails complexes et la qualité de la fabrication révèlent la main d’un véritable maître comme Claude Galle. Eros se tient sur la base de la pendule, un pied sur un tabouret, ses vêtements enveloppant sensuellement son corps. Devant lui, nous voyons une grande lyre qui contient le mouvement. Eros joue de la lyre en regardant au loin.

La pendule repose sur un socle quadrangulaire en bronze doré et patiné, orné de guirlandes, de cygnes, de papillons et de flambeaux, et repose sur quatre pieds à boule avec des ailes de papillon. Aux pieds d’Eros, nous voyons un carquois et une torche ; tous ces objets sont des symboles typiques d’Eros. Les flèches qu’il tire pour faire tomber les gens amoureux et le feu qui réchauffe et enflamme le cœur.

Au centre de la lyre, on aperçoit le mouvement d’horlogerie, elle possède un cadran annulaire en émail blanc, signé Bailly à Paris, centré par une rosace ajourée de palmettes et de feuillages. Tardy cite Bailly comme horloger actif dans la rue Menars et la rue Richelieu en 1810.

Ce modèle est également connu entièrement doré ou avec des variations dans la disposition de la patine. Dans son livre “Les ouvriers du temps”, Augarde montre une version de cette pendule signée par Claude Galle. Une pendule de ce modèle ornait la cheminée de la chambre de la maréchale Ney d’Elchingen, princesse de la Moskowa en 1815.

Détails de la pendule Empire “Eros pinçant sa lyre”

Le mouvement avec échappement à ancre et suspension à fil de soie sonne l’heure et les demi-heures sur une cloche. Elle possède un cadran en émail blanc avec des chiffres romains et des aiguilles de style Breguet en acier bleui pour les heures et les minutes. Le cadran porte la signature de Bailly à Paris. Cette pendule Empire se présente avec sa dorure au mercure d’origine dans un excellent état de conservation. La pendule est dans un état exceptionnel et fonctionne parfaitement. Elle a également été nettoyée et entretenue par un horloger professionnel. La pendule est livrée complète avec son balancier, sa clé et sa cloche.

Paris, époque Empire, vers 1810.
Dimensions : hauteur 38 cm, largeur 30 cm, profondeur 16 cm.
Poids : 7,4 kg.

Littérature

  • Jean-Dominique Augarde, Les ouvriers du temps, Genève, 1996, p.154, fig. 120
  • Elke Niehüser, French Bronze Clocks, p.96 fig. 151 & p.233 #753
  • Tardy, Dictionnaire des horlogers français, p.24
  • Dupont & Associés – Morlaix, 10 mars 2020, pour une version de cette pendule signée Claude Galle
  • Sotheby’s – New York, 23 mai 2012
  • Christie’s – Londres, 13 décembre 2001
error: