Vendu

Impressionnante et rare paire de candélabres du début de l’Empire attr. Ravrio

Description

Impressionnante paire de rares candélabres du début de l’Empire attribués à André Antoine Ravrio.

Ces candélabres très décoratifs et très rares du début de l’Empire (vers 1800) à cinq lumières représentent des“Victoires” ou des“Renommées“. Elles concernent l’œuvre du principal bronzier de l’époque Empire André Antoine Ravrio (1759-1814). Cette paire de candélabres date du début de l’Empire, très probablement vers 1800 pendant la période du Consulat (1799-1804).

Ces candélabres Empire à cinq lumières ont la forme des figures d’une Victoire ailée drapée à l’antique. Ses bras sont levés, tenant un flambeau en forme de vase inversé avec des décorations de fleurs et de feuilles finement ciselées. De plus, quatre branches de lumière, décorées de masques de Mercure, flanquent cette lumière centrale. L’élégante Victoire, avec une guirlande de roses dans les cheveux, se tient sur une sphère portée par des feuilles de lotus. Enfin, les candélabres sont soutenus par une tige cylindrique aux détails complexes, reposant sur une double plinthe carrée.

La taille impressionnante de la sculpture de la Victoire ailée (34 cm), presque la moitié de la taille totale du candélabre, et son apparence élégante sont les premières choses qui attirent le regard. Le design raffiné nous rappelle également des modèles remarquables similaires de Ravrio.

Cette paire de candélabres Empire est en parfait état.

Dimensions : Hauteur : 72 cm, poids : 12,4 kg (pour la paire).

Littérature comparative

  • H. Ottomeyer, P. Proschel et autres, ” Vergoldete Bronzen “, Munich, 1986, Vol. I, p. 328-335, 392.