Vendu

Rare pendule Empire Mythologique avec Zephyr

Description

Pendule Empire Mythologique Avec Zephyr

Rare pendule mythologique Empire représentant Zéphyr sous un arbre. Zéphyr (ou Zephyrus), est le dieu grec du vent d’ouest. Le plus doux des vents, Zéphyr est connu comme le vent fructifiant, le messager du printemps.

Cette pendule Empire en bronze doré repose sur une base rectangulaire, soutenue par des pieds en forme d’ailes de papillon. La base présente une frise représentant une divinité grecque entourée de fleurs et d’arbres. De même, à droite, on voit Zéphyr qui vole et apporte d’autres guirlandes de fleurs. Au sommet de la base, nous voyons le sujet représentant Zéphyr sous une branche. Le boîtier qui abrite le mécanisme d’horlogerie a la forme d’un tronc d’arbre.

Détails de cette pendule Empire mythologique

Cette pendule Empire est en très bon état et fonctionne. Le mouvement a un balancier avec suspension à fil et échappement à ancre. Il a un cadran émaillé blanc avec des chiffres romains. Le mouvement d’horlogerie frappe les heures et les demi-heures sur une cloche, régulée par une roue de compte. Il est livré complet avec balancier, cloche et clé.

Dimensions : 45 cm de haut, 31 cm de large, 14 cm de profondeur.
Poids : 6,8 kg.

Mythologie de Zéphyr

Zéphyr était l’un des quatre dieux du vent (ou Anemoi) de la mythologie grecque. Représentant le vent d’ouest, Zéphyr était considéré comme le plus doux des vents, et le porteur bénéfique du printemps. Ses frères étaient Boreas, le vent du nord, Notus, le vent du sud, et Eurus, le vent de l’est. Zephyr était représenté dans l’art classique comme un beau jeune homme ailé.

Pour les Grecs anciens, Zéphyr était plus qu’un simple dieu du vent, ils voyaient aussi Zéphyr comme le dieu du printemps, car les vents doux de l’ouest, plus fréquents au printemps, indiquaient la fin de l’hiver et le moment où les plantes et les fleurs commençaient à pousser.

On dit que Zephyr s’est disputé l’attention de la jeune spartiate Hyacinthe. En raison de la beauté de Hyacinthe, le dieu Apollon s’est également intéressé à lui. Et Hyacinthe a choisi l’amour d’Apollon plutôt que Zéphyr. Un Zéphyr jaloux causerait alors la mort de Hyacinthe. En effet, lorsqu’Apollon et Hyacinthe lancèrent un disque, Zéphyr fit en sorte qu’une bourrasque de vent redirige le disque lancé par Apollon, de sorte qu’il frappa la tête d’Hyacinthe, le terrassant ainsi.