Importante pendule Empire “Lettre d’Amour” par François-Louis Savart

 8.600,00

En stock

Afficher les frais de port



Pendule de cheminée Empire “Lettre d’Amour” attribuèe à François-Louis Savart

Très belle pendule de cheminée Empire en bronze doré et patiné, somptueusement décorée, attribuée à François-Louis Savart (1780-1828), d’après un modèle du même bronzier. Le dessin de cette pendule est signé “Mr Savart fabrique de bronze rue Phelipaux no. 11” et est conservé à la Bibliothèque Nationale, Cabinet d’Estampes (voir la dernière photo). Ce dessin est souvent appelé “Lettre d’Amour”.

Cette somptueuse pendule Empire présente des détails très travaillés qui en font une précieuse pièce de collection. Il montre une jeune femme en robe classique assise et regardant vers un pigeon voyageur. Le pigeon est assis sur ses genoux et tient un billet, probablement une lettre d’amour, qu’elle vient d’écrire à son amoureux. En outre, la chaise sur laquelle elle est assise est un modèle très luxueux, typique de la période Empire, avec des griffons comme accoudoirs et des décorations ciselées plus élaborées ailleurs. Cette chaise est confortablement rembourrée avec des coussins de luxe à glands. Derrière elle se trouve une table tripode avec le nécessaire pour écrire, soutenue par trois figures ailées. Chacune de ces figures ailées présente un buste féminin et la tête et les pieds d’un lion. La table tripode s’inspire des projets des architectes en chef de Napoléon, Charles Percier (1764-1838) et Pierre François Léonard Fontaine (1762-1853).

La base ovale à trois niveaux avec des pieds toupets gravés est ornée de montures de putti, de torches et de flèches qui symbolisent tous l’amour. De plus, la frise en bas-relief sous le cadran montre le récepteur comme étant un jeune berger. Il reçoit la lettre, tenue dans le bec du même pigeon voyageur, alors qu’il se repose dans un paysage arcadien.

Enfin, le mouvement est doté d’un cadran en émail signé “Flocard à Paris”, avec des aiguilles en bronze doré indiquant les heures en chiffres romains et toutes les 15 minutes en chiffres arabes. Le mouvement de huit jours a un balancier avec suspension á fil. En outre, elle est dotée d’un mouvement à deux barillets avec roue de comptage pour la sonnerie des heures et des demi-heures sur une cloche.

Détails de cette pendule de cheminée Empire attribuée à François-Louis Savart

Cette pendule Empire en bronze patiné vert et doré a été professionnellement nettoyée et est en excellent état de conservation avec une magnifique dorure au mercure. Le mouvement avec échappement à ancre, suspension à fil et roue de comptage extérieure sonne les heures et les demi-heures sur une cloche. Elle a été révisée par un horloger professionnel et est en parfait état de marche. Elle est livrée complète avec balancier, cloche et clé.

Paris, vers 1805-1810.
Dimensions : hauteur 49,5 cm, largeur 47,5 cm, profondeur 19 cm.
Poids : 15,9 kg.

François-Louis Savart (1780-1828)

Le bronzier François-Louis Savart est né le 6 juin 1780 et a travaillé pendant la majeure partie de sa carrière à Paris. Savart a produit une variété de bronzes de luxe, des candélabres aux horloges. Lorsqu’il a conçu le modèle original de cette pendule, il était établi au 11 rue Philippaux. Après sa mort, il a été enterré au cimetière du Père Lachaise, où se trouve sur sa tombe un buste portrait de lui modelé par le sculpteur Sylvestre-Joseph Brun.

Littérature

  • H. Ottomeyer, P. Proschel et al., ” Vergoldete Bronzen – Die Bronzearbeiten des Spätbarock und Klassizismus “, Munich, 1986, Vol. I, p.376-377 fig 5.15.12.
  • Collection du Museo de Relojes à Jerez de la Frontera.
  • Elke Niehüser, “French Bronze Clocks”, p.219 #490.
  • Koller Auktionen, Zürich, 22 juin 2006, où une version avec un boîtier partiellement patiné est apparue en vente aux enchères.

Voir plus de Pendules Empire dans notre galerie.


Paiement sécurisé Expédition dans le monde entier Emballage professionnel Assurance transport


Vous pourriez aussi aimer...

×