Impressionnante pendule Empire mythologique “Nymphe à la Coquille” attribuée à Claude Galle

 12,200.00

En stock



Description

Impressionnante et rare pendule Empire mythologique “Nymphe à la Coquille” attribuée à Claude Galle

Cette spectaculaire et grande pendule Empire en bronze doré “Nymphe à la Coquille”, attribuée à Claude Galle, possède un boîtier en forme de bastion qui contient le mouvement de cette pendule. En plus de ce cas, nous voyons une scène d’une jeune femme assise sur une prairie pleine de fleurs. Elle tient dans sa main droite un coquillage qu’elle utilise pour prendre de l’eau dans un petit étang. Cette scène est clairement inspirée de la sculpture en marbre “Nymphe à la Coquille”. Cette sculpture, qui a appartenu à Camille Borghèse, fait actuellement partie de la collection du Musée du Louvre à Paris (numéro d’inventaire MR 309, voir dernière photo).

Le mouvement de cette pendule a un cadran émaillé blanc avec des chiffres romains émaillés noirs. À côté, des plaques figuratives représentant des Tritons soufflant dans leurs cornes. Et sur le côté du boîtier de la pendule, nous voyons deux dauphins. La base de cette pendule Empire “Nymphe à la Coquille” présente un bas-relief magnifiquement ciselé nous montrant une scène classique de procession avec Amor sur son char, et des groupes de femmes, probablement en route pour une cérémonie de mariage. Cette base repose sur six pieds toupies.

De plus, cette impressionnante pendule Empire d’une beauté stupéfiante présente des ornements en bronze doré sous la forme de deux dieux du fleuve, de mascarons et de palmettes. La sculpture élégante et réaliste de la femme a manifestement été sculptée et ciselée par un grand maître, comme Claude Galle.

Détails du produit

Le mouvement de huit jours a un balancier avec suspension á fil. Il sonne l’heure et la demi-heure sur une cloche. La pendule est en excellent et parfait état de fonctionnement. Et il a récemment été nettoyé et entretenu par un horloger professionnel. La pendule est livrée complète avec son balancier, sa clé et sa cloche.

Paris, vers 1810.

Dimensions

51 cm de haut, 52 cm de large, 16 cm de profondeur.
Poids : 17,1 kg.

Nymphe à la Coquille

Certaines sources font référence à la jeune femme comme étant Vénus. Cependant, nous pensons qu’elle est en fait Latona. Dans la mythologie gréco-romaine, Leto ou Latone était une fille des Titans. Le dieu suprême Zeus la conçoit avec les jumeaux divins Artémis et Apollon. Héra, l’épouse jalouse de Zeus, voulait empêcher l’accouchement de Latone. Même après l’accouchement de Latone, elle a été contrecarrée, comme par les paysans lyciens. Ces fermiers ne voulaient pas que Latona reste et écope de l’eau d’un bassin peu profond avec une conque pour étancher sa soif. Cette histoire se trouve dans les Métamorphoses du poète romain Ovide.

Littérature comparative

  • Un modèle identique de Claude Galle est apparu en vente aux enchères chez Koller, Zurich, le 18 septembre 2008, le cadran étant signé “Galle Rue Vivienne à Paris”.